3 astuces pour améliorer les performances de votre site

Si l’architecture de votre site, vos contenus ainsi que vos mots-clés font partie des éléments SEO les plus connus et les plus indispensables, aujourd’hui on parle de plus en plus de performance web pour pouvoir être mieux positionné dans les SERPs. Il s’agit en effet des ces différents indicateurs permettant aux robots des moteurs de recherche de déterminer si votre site est assez rapide.
Ce même facteur influence votre positionnement. Il est d’ailleurs important de comprendre que les robots Google consacrent un temps limité pour chaque page, c’est ce que l’on appelle budget crawler. Ainsi, plus une page est optimisée, plus est elle est rapide à charger et mieux votre site sera indexé.

Pour ce faire, plusieurs sont les éléments déterminant les performances d’un site dont les images, le cache et Content Delivery Network ou CDN seront les principaux sujets de ce dossier.
Optimisez vos images
Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais les images font partie des facteurs qui influencent la rapidité de chargement d’une page. Pourtant, plusieurs sites les négligent et oublient souvent d’optimiser les images qu’ils insèrent. Nombreux en effet utilisent des images dont le poids est imposant et qui mettent du temps à s’afficher. Ce qui peut nuire considérablement au SEO.

Il existe cependant des solutions permettant d’améliorer l’optimisation de vos images. Vous pouvez entre autres commencer par enregistrer des images pour le Web. Vous avez généralement cette option lorsque vous créez des visuels sur Photoshop et certains logiciels photo. Vous pouvez également utiliser des outils de retouche en ligne.

L’optimisation des images est une stratégie SEO à mettre en place sur votre site. Bien entendu, le référencement naturel regroupe de nombreux leviers et si vous souhaitez être efficace, je vous conseille de vous tourner vers une agence web seo.
Paramétrez le cache
Le cache regroupe l’ensemble des éléments statiques d’un site web pouvant ralentir le chargement d’une page. Vous pouvez cependant les stocker chez les utilisateurs afin de réduire le nombre de requêtes serveurs. Le fonctionnement est alors simple : les fichiers statiques seront enregistrés sur l’ordinateur de l’internaute lors de la première navigation. De cette manière, la page pourra s’afficher plus vite lors des prochaines visites avec moins de requêtes serveurs.

Par ailleurs, il existe également d’autres moyens de paramétrer le cache. Si votre site a été créé depuis un CMS, vous pourrez entre autres installer des extensions permettant d’optimiser le cache. S’il a été réalisé avec un langage traditionnel, contactez votre webmaster pour qu’il effectue les configurations nécessaires.
Utilisez un CDN
Encore peu utilisé par de nombreux sites, le Content Delivery Network ou CDN est pourtant un autre paramètre essentiel à l’optimisation d’un site. Le principe n’est pourtant pas aussi complexe : le chargement des éléments d’une page ne passe pas par un serveur unique, mais plutôt par un réseau de serveurs implanté dans des datacenters dans le monde. De cette manière, le CDN délivre les pages en cache à partir du ou des serveurs le plus proche de l’utilisateur. Il faut comprendre en effet que plus l’internaute est loin du serveur, plus la lenteur du chargement des pages est importante.

Grâce au CDN, les éléments statiques de votre site sont disponibles dans de nombreux endroits afin d’optimiser vos pages et de permettre à ces dernières de s’afficher plus rapidement.